jb

Exposition itinérante

"le monde du saxophone :
histoire et perspectives"


Elisa Hall (1905)

Elisa Hall en 1905




Dans les bus et dans les trains, on se gêne pour le laisser passer, on lui accorde tantôt des faveurs, tantôt on le bouscule, les enfants murmurent: “c’est un saxo” et poussent un petit cri sauvage pour suggérer l’effet de cet instrument qu’on s’imagine hurleur.

Le saxophone avait d’abord séduit les armées, les fanfares militaires de Napoléon III, puis gagné la musique populaire d’Amérique, pour s’imposer ensuite comme l’instrument-roi et le symbole du jazz de tout ce siècle.

Un blues déchirant et tendre, un jazz soft, la verve du be-bop, ou bien l’avant-garde du jazz et les recherches sonores de la musique contemporaine.
Sydnet Bechet, Charlie Parker, John Coltrane, mais bien d’autres, autant de maîtres que d’étoiles dans l’univers. Qui connaît bien Coleman Hawkins, Cannonball Adderley, Ornette Coleman, Archie Shepp, John Gilmore et Greg Osby, Kenny Garrett, Joe Lovano ou Dave Liebman ?

Sensuel et provoquant, le saxophone incarne le dynamisme de la musique du vingtième siècle, le côté guerrier mais chaleureux et enveloppant de l’expression improvisée.

S’il est inoffensif, il est pourtant une arme redoutable contre l’ennui, et les musiciens, compositeurs et improvisateurs, ne cessent de lui offrir de nouvelles munitions, des œuvres, mille variations, mille approches, en guise de vénération.

Partout se multiplient les classes de saxophone, après qu’il ait été exclu pendant presque un siècle des meilleurs conservatoires. Et seuls les voisins de tous ses disciples fascinés et mordus, qui ne s’habituent pas encore au fantastique volume de cet instrument, s’en plaignent.
Et pourtant, le saxophone peut être d’une douceur infinie.

Il est murmure et souffle. Il peut se taire.
Et on sent qu’il est encore là.


© 1994 F. Cotinaud



matière brute


chaudronnerie (culasses)


soudage des sous-ensembles


finition



PLAN GENERAL DE L’EXPOSITION

PANNEAU
D' INTRODUCTION


- 1 - Adolphe SAX (1814-1894)
Inventeur du saxophone
Facteur d’instruments de musique
- 2 - Le saxophone
Instrument aux proportions inédites
- 3 - Autres inventions d’Adolphe SAX :
Systématisant les règles de proportions à différents instruments déjà existants ou de son invention, Sax perfectionne, agrandit ou complète chaque famille et prendra près de 40 brevets
- 4 - Mauvais accueil des Instruments SAX
au XIXème Siècle
- 5 - ADOLPHE SAX RELÈVE LE DEFI
Concerts, musiques militaires, enseignement et édition

- 6 - OÙ SONT DONC LES HERITIERS ?
Après la disparition de Sax en 1894

- 7 - FABRICATION
De l’artisanat à la mécanisation.
8 - FABRICATION (suite)
Les ateliers. Les grandes Marques
- 9 - SECONDE NAISSANCE
jazz, swing et danse

- 10 - LE SOUFFLE DES GRANDS SOLISTES
Grands orchestres et révolution be-bop

- 11 - LE SAXOPHONE DANS LA MUSIQUE “CLASSIQUE”

- 12 - ARTISTES CONTEMPORAINS
Le saxophone d’avant-garde et la musique contemporaine

- 13 - LE SAXOPHONE POLYGLOTTE
Rock, fusion et musiques traditionnelles
PANNEAU SUR L'AUTEUR (F.Cotinaud)

famille des saxophones
Famille des saxophones :
sopranino Eb, soprano Bb, alto Eb, C mélody, ténor Bb, baryton Eb, basse Bb, contrebasse Eb

sax_Jago

F.Cotinaud en 2008 (photo Joseph Jago)

A propos de nos tarifs :

ceux-ci ne sont pas négociables lorsque l'exposition est louée seule, ou lorsqu'un concert est demandé sans l'exposition. En revanche, les combinaisons donnent lieu à des remises de 5%.

Caracteristiques techniques:

* Exposé / concert avec François COTINAUD d’une heure et quart. Histoire du saxophone avec exemples vivants et discographiques et concert original.
Version tout public / version enfants (à partir de 8-9 ans) et adolescents.

1ère formule : avec F. COTINAUD seul
Participation : 465 Euros TTC (budget : cachet et charges sociales comprises)

2ème formule : avec F. COTINAUD et un autre musicien (percussioniste ou guitariste)
Participation : 860 Euros TTC (cachet et charges sociales comprises).

Déplacements pour la province ou l'étranger en sus.


* EXPOSITION “LE MONDE DU SAXOPHONE”

1 - PANNEAUX
Cette exposition, généreusement illustrée par les archives de l’Institut Royal du Patrimoine Artistique de Bruxelles, de la Bibliothèque Nationale, les photos de Jean-Pierre Leloir et de Guy Le Querrec, a été réalisée par le saxophoniste et compositeur François Cotinaud avec le concours de la Discothèque-Médiathèque A. Malraux de Savigny-sur-Orge et de la société Selmer .
Composition : 14 + 1 panneaux en couleur, plastifiés, support allu 80/120 cm, 2 points d’accrochage par panneau - 51 illustrations.
Emplacement : 22 mètres linéaires.
Possibilité de prêt de grilles Caddie, pour une autonomie complète de l'accrochage.
Transport : 1 caisse 60 kg (38 cm X L124 X H96)
Participation TTC : 397 Euros/semaine, 1144 Euros/mois.

Assurance (clou à clou) à la charge du loueur (valeur d'ass. 17937 euros).


2 - INSTRUMENTS
La famille des saxophones (instruments neufs) nous était prêtée (gratuitement) par le fabricant pendant 11 ans. Aujourd’hui il faudra trouver un magasin à proximité du lieu de l’exposition acceptant le prêt d’instruments. Le coût du transport reste à la charge du loueur. Vitrines à prévoir.

Assurance (clou à clou) à la charge du loueur.


Références des établissements ayant accueilli l'exposition

Actualité Musiciens Label Musivi Presse Contacts Partitions Expo Pédagogie